Ces 10 destinations qui me font envie

Vous l’aurez compris,  nous parlerons voyage aujourd’hui!

J’ai toujours adoré ça, préparer ma valise et ne jamais savoir quoi mettre de dedans (à quoi  bon choisir?). Ne pas réussir à la fermer, perdre mon billet d’avion ou mon passeport 1h avant le départ. Me tromper d’horaires de vol, prendre l’avion et sentir les petits hamsters qui courent dans mon ventre à cause de l’excitation. L’arrivée au point de chute (ne jamais utiliser cette expression avec un phobique de l’avion), le premier contact avec les locaux, le taxi (avec qui tu manque de mourir à maintes reprises), l’arrivée à l’hôtel, le déballage de la valise (et tu sais déjà que tu vas en baver pour la refermer), le premier restau…

Bref, tous ces petits moment qui vous font du bien et pour lesquels on aime se mêler aux locaux et découvrir les eusses et coutumes de chaque pays. Mais c’est Jules qui m’a refilé la bougeotte depuis quelque temps! Du coup, je dois avouer que je me sens moins seule dans mon délire. En ce moment, on cherche d’ailleurs une destination sympa, en amoureux (et pas trop chères). Mais comme on m’a dit quand j’étais petite qu’on a tous le droit de rêver, je me suis fait une liste. Oui une liste, comme les enfants. Une liste de ces 10 destinations qui me font rêver.

Albufeira – Portugal

2d913467c302583536185b5102ca16f7 2f49048f26ff1d8e6039e9d0a30898ef f3ba32cf0b162629a40bb0fb857a05b9

Bali – Indonésie

bali - Pura LepuyangPura Lempuyang doorpetits singespemuteran bay

La Grèce

00e645e9d0bb2d84ec07cd47aae1ce31081bc0949532f665d1f0a1788ced3fa76cb545d9e41242dc11d83cf9b00234724de1e7608df61ee743c4639ac3152084b09a280e1824218acb73cf8bf59db558

Iceland

1c6ba1b368a88fcf77581ee8367306e4 7e33c014739fc6d05df2b37253d87a48 54208498e525e51ce73d6c8ba1ba8324 b6ced7562ed7c963c127d8b9b6426190 c06e3174b5519fdfd785dd2093b286d1 c672e4644377b8bd783e7189c5588e11 e091a6698d9271231e6db510c7efebf0

New York

4af70a6dc3371eb62ad61feb0697e669 9c52b007ebe838aee0fb5fc4f3663cdd 831c8575d7741f8a7544aa3c50fb92b6 b288995c69830063ff5697e7e3c1bef5 c603cc1b2b9c97fbf5f57cbbb72a45d6

Thaïlande

55af0a99296edfa2b8af5663dd83e4ac 82d57fb85025a6cb4df3e79e41ee7e47 258e31a79abbb89b656dd5dba5d0e368  d12c580767f4c3e99993020087b7a8ad femmes Lantern festivals plage koh tao

Brésil16f8abc406a9d7067a669a6ce01a2999 51c732b284a0837dd8d4b5f68a1026e5 74d1e03d38b9366afd6cfa6ce1901733 ad0352314a3ed0a1322ac1b6866d4a41 09d0706069f6019f83c16a9af912eb4f

 Croatie

4f8c9066d8a9e4da7ac6203e60713418 6b91c6f35e53354c4c87e4db9e7ef297 14214e6633fe9ff1ff67dea2cf731b70 a747ec2138b98a47887b95c885e7cffd d5b8dd5f72dbec1edd908c0ed8a2d90a

Chili

4b8ac04337caf8c48eae01d4aa6ed01c 9ddfa9ad9945fcbf3adf6968f413fbd2 34ce0cfc7d9d2fb9a97cb1cc0d32648b a0cedc48dbcf0d74b3371278b13bd470 b3ed9d0eba1330e1bc79137d031241cb d135d0b55b9b8031d64aa647c58cdf14 ecff2bd2021a4d9b35b76bfe721529a6

 Kuala Lumpur

226f007f08957ca7b60d8782f6eb7508 Batu caves 1 Batu Caves 2 c083a8807726c82db178a1a37f3462c8

 

Crédit: Pinterest

 

Paris est magique

J’ai profité d’un entretien pour passer un week end à Paris. AAAaaah, la capitale… Un moment privilégié avec les copines, une bulle d’air pur dans ma petite vie bien remplie. J’en avais bien besoin, pour faire face à ces petits moments de faiblesse, ces moments de doutes que l’on rencontre parfois.

Du coup, j’ai fais la touriste, j’aime bien faire la touriste. Puis j’ai fais la parisienne (au risque de blesser les franciliens de souche), j’ai pris le taxi comme dans les films (oui, à Paris les taxis sont 130 fois moins chers qu’à Nice, donc tu peux prendre le taxi), j’ai raconté ma vie à un chauffeur qui avait le sens de l’humour (mais qui savait pas conduire, on peut pas tout avoir), j’ai couru pieds nus dans tout Orly et puis j’ai faillit rater l’avion (oui encore). Un court week end de trois jours qui sera, comme chacun de mes séjours à Paname, mémorable.

VUe paris Troca 2 tour eiffel tour eiffel 6 Tour eiffel 2rue Paris Notre Dame Notre dame 3 Notre Dame 2 20140427_201936 20140427_200603FOntaine 1

Portugal #1

Aaaaah lou Pourtougal!

 

Jules tenait tout particulièrement à ce que je vois tout ce que le pays de ses racines avait à offrir. Alors, on a profité de 4 jours de répit pour partir et visiter. On savait pertinemment que 4 jours seraient un peu short pour voir tout ce qu’il y a voir. Mais on s’en est pas trop mal sorti au final. Il faut aussi savoir que ce fut une grande première pour nous, notre premier voyage tous les deux (sortez les mouchoirs).

Tout à donc commencé comme la plupart des voyages. Le stress de LA valise pour 2 et la limite des 21kg à ne pas dépasser. La prise de tête à trouver comment s’asseoir dessus tout en essayant de la fermer à clé. Puis le trajet jusqu’à l’aéroport et l’attente d’environ 8 ans avant le décollage (oui parce qu’on aime être en avance; cf l’avion raté aux Maldives). Ce sont toujours ces précieuses petites minutes qui paraissent durer une éternité, rapport à l’excitation et l’impatience qui nous tient. Enfin, le moment fatidique: l’entrée dans l’avion. Enfin… la smart ailée plutôt, jugez par vous même.

20130827_212320

Tellement petit et étriqué que Jules n’avait même pas assez de place pour ses jambes. Les hostilités étaient lancées. On était en route pour ce tout petit bout de terre à l’ouest de l’Espagne, dans un tout petit avion, pour faire un tout petit séjour avec une toute petite valise (petite pensée à toutes ces femmes qui aimeraient faire leur valise sans les contraintes de monsieur). Donc, nous voici parti pour 2h30 de vol dans un oiseau de fer tremblant sous le moindre coup de vent, 43% de batterie, un chargeur resté sur Nice et l’angoisse de la surprise de l’hôtel. Après un grand soupir et une playlist bien chargée, Jules me met un coup de coude et me fait signe de regarder par le hublot. Des champs jaunoyant (oui bon, dans le cas de champs vert c’est verdoyant, là c’est jaune, donc c’est jaunoyant, c’est tout) à perte de vu, à tel point qu’on s’est demandé si on s’était pas trompé de destination. Mais finalement on a commencé à apercevoir la côte au loin et le fameux pont du 24 Avril.

On a donc finit pas atterrir, même si les 40 personnes présentes dans l’avion se sont demandés (autant que nous d’ailleurs), si on allait vraiment toucher le sol un jour. Mais tout s’est bien passé,on a touché le sol lisboète et on a attrapé un taxi et on a foncé à Praça da figueira (quand je dis foncé, je pèse mes mots, merci au type qui a inventé la ceinture de sécurité). Après une vingtaine de minutes de trajet et seulement 15€ plus tard, on a déchargé la grosse (mais néanmoins trop petite) valise et on a bien du tourner 10 minutes sur la place avant de nous apercevoir que notre hotel était le plus visible. Façade vert olive (ou figue du coup), et une fois à l’intérieur… SURPRISE! Une très TRES TRES bonne surprise! Je vous laisse en juger par vous même.

20130825_114227

20130825_114201DSCN127620130825_11424520130823_21112820130825_11370420130825_113710

Et sous la fenêtre de l’hotel…20130824_144807

The beautique Hotel ****

Praça da Figueira 16

Lisbonne

+351 21 049 2940

Rendez-vous sur Hellocoton !

Maldives #1

Après avoir été absente pendant plus de 2 mois, j’ai finis par me remettre à écrire. Beaucoup de choses ont changées, pas mon blog (on change pas une équipe qui gagne), mais en dehors du monde encodée qu’est la toile, je vous assure qu’il ya des changements, pénibles en plus. La revue grandit, mes idées aussi, j’ai retrouvé mon clavier et les mots pour continuer à partager avec vous tout ce que j’aime finalement. Les voyages, la mode, les coups de coeur toussa toussa. Une vie bien remplie aussi, qui ne me laisse plus beaucoup de temps pour poster comme je le voudrais.J’avais pourtant promis une mise à jour de mon vide dressing, une mise à jour du look book aussi… Mais bon, pour le moment je n’ai pas pu tenir mes engagements (wéwé, j’suis pas infaillible).

Mais c’est après moult déboires que j’ai fais un break. Pas un spring break, pas un break dance (je sais que les vannes de merdes vous avaient manquées). Un vrai break tu sais. LE break dont tu te souviendras toute ta vie parce que c’est LE voyage de ta vie. Dans tous les sens du terme d’ailleurs. Le voyage du monde du monde, là où les anciens pensaient que l’océan tombaient dans le vide. Ben voilà, après être tombée dans le vide justement, j’ai finit par remonter, comme une galérienne, certes, mais je suis remontée. J’ai donc finis par enfiler mon masque et mon tuba et puis me revoilà. J’avoue que ça m’avait manqué.

Pour mon retour j’ai plutôt eu envie de vous faire partager une petit partie de mon rêve. C’est beau, c’est chaud, ça fait tellement de bien et puis c’est loin.

Enjoy!

Enfin un avion que j’ai pas raté.

DSCN0427DSCN0406

Escale à Dubaï avant d’entamer la dernière étape vers le paradis.

… alors, des idées du point de chute?

Rendez-vous sur Hellocoton !